Du Big Data au Smart Data dans le bâtiment

Les équipements climatiques et énergétiques produisent une multitude de données chaque seconde. Pour transformer cette montagne de données en informations exploitables (Smart Data), il faut deux éléments: des algorithmes intelligents ainsi que l’expertise et l’expérience de spécialistes.

D’ici 2020, il existera approximativement autant de bits numériques dans le monde que d’étoiles dans notre univers. En effet, la quantité de données à l’échelle mondiale augmente à un rythme effréné. Elle double à peu près tous les deux ans (source). Nous devons en prendre conscience. Mais pourquoi est-ce important en matière de technique du bâtiment?

Les clés pour réduire les coûts et augmenter la sécurité

Les installations techniques de chauffage, de refroidissement, de ventilation et électrotechniques produisent une multitude de données numériques. La pression, les températures, les positions des vannes, etc. sont mesurées et enregistrées en permanence. Ces données renferment les clés pour améliorer le rapport coût-efficacité et la sécurité d’exploitation. Les erreurs de paramétrage de la technique de l’installation réduisent la performance, ce qui peut vite coûter cher. En effet, les coûts d’exploitation représentent environ 80% des coûts totaux, calculés sur le cycle de vie d’un immeuble. 40% d’entre eux sont des coûts d’énergie.

Du Big Data au Smart Data

Les données en elles-mêmes sont toutefois désordonnées. Elles ne sont utiles que si elles sont compréhensibles. Il faut donc identifier des modèles et des structures dans l’océan de données. Les algorithmes intelligents exécutés par des logiciels permettent de le faire. Lorsque ces informations sont en plus placées dans le contexte réel d’une installation, elles deviennent pertinentes et donc, utilisables: elles deviennent des Smart Data.

Des décisions basées sur les faits plutôt que sur l’intuition

Pour mettre ces données dans le contexte d’exploitation et pour les interpréter correctement, les connaissances d’un expert sont indispensables à deux égards. D’une part, l’expert doit savoir comment une installation fonctionne sur le plan technique. D’autre part, il doit connaître exactement les besoins de l’exploitant de l’installation. Ces conditions sont essentielles pour que ses recommandations apportent une véritable valeur ajoutée. Il crée ainsi la base pour une prise de décision reposant sur des faits et non sur des intuitions. C’est précisément la tâche du centre de compétences Live Solutions d’ENGIE. L’utilisation des Big Data également dans la technique du bâtiment, comme le fait ENGIE, porte ses fruits. Les Smart Data améliorent le rapport coût-efficacité et la sécurité d’exploitation.