La loi sur le CO2 et la protection du climat – Christian Zeyer parle à Antonin Guez

Christian Zeyer de swisscleantech a parlé avec notre CEO, Antonin Guez, de notre partenariat, de la loi sur le CO2 et de la motivation des employés en matière de protection du climat.

Monsieur Guez, ENGIE est membre de swisscleantech depuis neuf ans, elle est donc une des premières grandes entreprises qui adhèrent à swisscleantech. Quels sont vos motifs pour une telle collaboration ?

Tout d’abord, le fait est que nos valeurs concordent. Tout comme swisscleantech, ENGIE veut faire avancer la protection du climat. À ce stade, il est logique de collaborer avec l’association économique, qui justement s’investit pour une économie compatible avec le climat. Car, nous en sommes convaincus : Nous ne maîtriserons le défi du « changement climatique » qu’à condition que les acteurs de l’économie, la population et la politique s’associent pour la même cause.

Est-ce aussi le motif de votre engagement pour une loi efficace pour la décarbonisation ?

Nous sommes convaincus que l’économie peut fournir la plus grande contribution à la protection climatique si elle obtient les justes conditions politiques marginales. Qui construit et exploite un bâtiment ou implante un site industriel, doit le faire toujours en tenant compte du climat. Car le chauffage et la réfrigération dans les bâtiments sont responsables par exemple de plus de 50 % de la consommation d’énergie en Suisse. En tant qu’entreprise experte, ENGIE endosse sur cette question un rôle important et s’engage donc pour la loi sur le CO2. En fin de compte, nous voulons léguer un environnement intact à la prochaine génération.

Et pour cela, ENGIE met en œuvre les concepts nécessaires ?

Exact : En tant que prestataire prépondérant durant tout le cycle de vie des bâtiments, nous mettons à disposition des solutions intégrales diversifiées nous permettant à toutes et tous d’organiser notre vie confortablement et dans le respect de la protection du climat. Nous en sommes fiers !

Tout est finalement une question d’intérêt commercial ?

Intérêt personnel et commercial : Je suis vraiment ravi de travailler au service d’une branche qui peut tellement contribuer à la protection du climat. Les projets rentables et la protection du climat ne sont pas contradictoires et nous réalisons avec nos clients des ouvrages dans le cadre desquels la protection du climat et la rentabilité vont de pair. Prenons par exemple le complexe de la centrale à Sisseln pour lequel nous avons installé une centrale thermique à bois avec ewz pour DSM Nutritional Products dans le canton d’Argovie. Nous avons là massivement réduit les émissions de CO2.

Autre sujet, la motivation des clients : Percevez-vous un changement ces dernières années ? Les questions de la protection du climat et l’efficacité énergétique sont-elles devenues « modernes » ?

La société a de plus en plus conscience de la protection du climat – et naturellement, cela est de plus en plus important aussi pour nos clients. L’économie développe à ce niveau des solutions très intéressantes pour réduire les émissions de CO2. Mais tout ce processus progresse lentement encore, la loi sur le CO2 est par conséquent importante, en particulier pour une branche aussi complexe que celle de la construction. Ici, nous montrons le bon exemple en tant que leader thématique.

Que fait ENGIE dans ce secteur ?

D’un côté, nous participons à des projets collectifs comme la résidence plurifamiliale autonome en énergie à Männedorf, d’un autre côté nous réalisons nous-mêmes des projets fort intéressants également, par exemple le réseau Energie-Ring à Horw et Immensee ou encore la technologie Power2Heat. De plus, en tant que prestataire intégral, ENGIE prend des décisions importantes dès la phase de planification, qui s’avèrent innovantes en faveur d’un parc immobilier à performance énergétique. La réalisation de projets très différents les uns des autres est assistée par les moyens de la digitalisation, par exemple BIM ou l’IoT, le développement durable est ainsi mesuré et garanti de la planification jusqu’à la rénovation.

Naturellement, le personnel joue aussi un rôle important. Comment motivez-vous vos équipes pour la protection du climat ?

Nous essayons d’une part naturellement de former nos collaboratrices et collaborateurs « à la pointe du progrès » par des formations continues adéquates. Concernant la motivation, notre adhésion à swisscleantech nous aide : En tant qu’entreprise, nous montrons que nous soutenons les efforts pour la protection du climat. Cela attire aussi des talents motivés. Et naturellement, nous sommes heureux lorsque notre personnel s’engage aussi au-delà de cela, par exemple en adhérant à Friends of swisscleantech et en s’investissant ainsi pour l’économie compatible avec la protection du climat. De plus, ENGIE a mis sur pied le projet de Green +, l’objectif de ce projet est, entre autres, de transformer nos méthodes de travail afin qu’elles soient décarbonées d’ici à 2030. En Suisse, notre engagement porte sur les modifications de nos « ways of working » dans les secteurs des bâtiments, de la flotte automobile, les systèmes d’information et de communication IT, les voyages d’affaires et le transport. Cela fonctionne à condition que tout le personnel travaille dans la même direction.